• Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
  • default style
  • red style
  • green style
Samedi 19 Auo 2017
Les différents objectifs de l'ISED PDF Imprimer Envoyer

isedIls sont indiqués dans l'article 2 du décret de création :
"L'Institut de Santé et Développement a une double mission de formation et de recherche, dans une optique opérationnelle et appliquée aux pays en voie de développement.

 

Il est chargé : De former des médecins, médecins-vétérinaires, pharmaciens, odonto-stomatologistes spécialisés en santé publique.

D'exercer des fonctions d'animation, de recyclage et d'actualisation des connaissances, de contribuer à la formation permanente des médecins ou de tous ceux qui s'intéressent au développement de la santé.

 

De promouvoir des recherches en santé publique orientées vers l'identification des facteurs et des composantes du développement de la santé, le choix des moyens à mettre en œuvre pour y contribuer, et l'évaluation des actions entreprises.
Il peut aussi concourir à la formation et au perfectionnement des diverses catégories de personnel médical, diplômé ou auxiliaire, dans les disciplines de la santé publique et la médecine sociale".

 

Les objectifs de l'institut intéressent donc deux secteurs :
La formation et La recherche

Tandis que son enseignement s'adresse à tous les opérateurs de santé.
Toutefois les termes "d'optique opérationnelle appliquée aux pays en voie de développement" méritent des précisions à la lumière d'ailleurs de l'avant-dernier paragraphe du rapport de présentation libellé comme suit : "Ainsi, alors que l'OMS insiste, avec juste raison, sur la nécessité de faire passer le développement de la santé par l'éducation et engage les Etats à mettre sur pied des centres nationaux de développement de la santé (CNDS), dans lesquels cette composante a un rôle majeur, l'université, et en particulier la faculté de Médecine, veulent par la remise en activité de cet Institut, témoigner du rôle prééminent qui leur revient dans ce processus, dont le but ultime est l'amélioration de la condition humaine.
Quelles que soient les modalités de formation envisagée, les objectifs sectoriels et spécifiques de chacune de celle-ci doivent s'inscrire dans des objectifs institutionnels.

 

BASES DES OBJECTIFS INSTITUTIONNELS

Ils reposent :
Sur les orientations fondamentales de la santé, au Sénégal, qui peuvent être analysés à travers les 7 plans quadriennaux successifs depuis l'indépendance, le septième étant en cours d'exécution. les principes peuvent en être résumés dans les quatre priorités suivantes :
Priorité des milieux ruraux et suburbains,
Priorité de la médecine de communauté,
Priorité de la médecine préventive sur la médecine curative,
Priorité aux tâches éducatives.


En accord avec la politique générale, les objectifs de la politique de santé ont évalué pour s'attacher à mettre en application les principes de la reforme administrative, qui a pour but :
De rapprocher l'administration de la population par une décentralisation des structures d'administration territoriale,
De faire participer les collectivités locales à la conduite des affaires par des structures de participation.
D'assurer les structures d'encadrement à chaque niveau : communauté rurale, arrondissement, département, région.

Ce développement de la coopération des services de santé avec la population débouche sur le concept des Soins de Santé Primaires, explicitement indiqué dans le plan
Sur les principes proposés dans la déclaration d'ALMA-ATA, charte des Soins de Santé Primaires à savoir :
Donner à toute action de formation en santé une dimension communautaire. En effet, par essence, les soins de santé Primaires exigent et favorisent au maximun l'autoresponsabilité de la collectivité et des individus et leur large participation à la planification, à l'organisation, au fonctionnement et au contrôle des SSP, en tirant le plus large parti possible des ressources locales, nationales et autres favorisent à cette éducation appropriée : l'aptitude des collectivités à participer.
En effet, les SSP font intervenir, outre le secteur de la santé, tous les secteurs et domaines connexes au développement sanitaire et communautaire, en particulier l'agriculture, l'élevage, la production alimentaire, l'industrie, l'éducation alimentaire, l'industrie, l'éducation, le logement, les travaux publics, les communications etc. et requièrent l'action cordonnée de tous les secteurs.
Orienter la formation en santé vers des actions appliquées aux groupements vulnérables. En effet, les soins de santé Primaires accordent une attention particulière à la Santé familiale, au couple mère-enfant, estimant que la famille est la cellule de base de la société, la force morale fondamentale et le milieu éducatif le plus immédiat.

 

LIBELLE DES OBJECTIFS INSTITUTIONNELS

L'institut de Santé et développement a pour vocation de former des opérateurs de santé capables de :
C'est dans ce cadre général que s'inscrivent les objectifs spécifiques et parcellaires de chaque filière de formation

 

Mission du site
"Ised.sn" est le site Sénégalais dédié à la santé publique et conçu pour elle.

Mentions légales
Le but de ce site est de donner les informations sur la formation et la recherche en santé publique Aussi, il s’adresse aux professionnels de santé, aux étudiants en médecine et au grand public. Ceci pour mieux faire connaitre nos actions.

RAF-VIH
Le Réseau Africain des Formations sur le VIH/sida (RAF-VIH) s’est constitué en organisation régionale dès sa création en juin 2008 à Ouagadougou. Visitez le site web http://www.raf-vih.org/.